CyberSpace et Loi

Cyberspace et la RGPD en RCA

Il est important tout d’abord de définir ce qu’on appelle Cyberspace afin de comprendre son enjeu et le lié à la loi.

 Le Cyberspace est constitué de tout équipement (informatique, télécoms) qui est connecté à l’Internet. Il peut s’agir d’un Téléphone (smartphone), Ordinateurs, Switch, Routeur, Montre connectée etc. Du moment où ces équipements peuvent échanger des données sur Internet, alors ils constituent ce qu’on appelle un Cyberspace.

 Aujourd’hui avec la digitalisation de presque toutes nos activités, nous assistons à ce phénomène dit « Numérisation » des documents, automatisation des process, stockage des informations personnelles dans le Cyberspace sans la moindre assurance de sa protection, son authenticité. Je veux dire, sans être certain(e) que ces informations confiées à une tierce entité font l’objet d’une protection expresse et garanti par la Loi (Règlement Général sur la Protection des Données : RGPD).

Un exemple, si aujourd’hui un concitoyen se plaint du vol de ses données personnelles et bancaires stockées sur un support (smartphone) et utilisées par autrui à d’autres fins quelque part dans le monde, comment peut-il demander réparation du préjudice ? qui est responsable de la protection de ses données ?

Pour mémoire, ailleurs il y a un texte de référence en matière de protection des données à caractère personnel qui est voté et appliqué à tous ! Nous devons penser à cela pour notre chère nation à l’instar de certains pays africains (Rwanda, Cameroun, Ghana). Certes, l’Union Africaine en parle mais nous devons avoir le notre afin de l’aligner sur celui de l’UA qui viendra mais quand ?

L’Organe Régulateur des Nouvelles Technologies de l’Information et des Télécommunications, prenez le lead, réunissez les stakeholders et proposer un texte afin de protéger le citoyen !   

Giles Keir dans Prospects for the rule of law in cyberspace (2017), dit : « L’application du droit international et des principes juridiques dans le cyberespace est un sujet qui a semé la confusion, les doutes et les discussions interminables entre les avocats depuis les premiers jours de l’internationalisation d’Internet ». Alors, comprenons que si nous ne disposons pas de loi traitant du RGPD, les autres nations prendrons des décisions à notre place et au détriment de notre liberté / vouloir.  

Publié par Association Helena Centrafrique (H&A)

Nous sommes une Association qui favorise l’accès au numérique et contribue à l’amélioration du taux d'alphabétisme en NTIC en République Centrafricaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :